Facts & figures sur la branche suisse des casinos

21 maisons de jeu suisses

Les casinos suisses ont été ouverts en 2002/3. Les casinos de Neuchâtel et Zurich sont venus les rejoindre en 2012.

CHF 7 milliards à l’AVS et aux cantons

Les casinos versent l’impôt sur les maisons de jeu. Cet impôt bénéficie pour l’essentiel aux caisses de l’AVS et, dans une moindre mesure, à celle des cantons. Depuis l’ouverture des casinos, 6,3 milliards de francs d’impôt ont été versés pour le bien commun.

Jeux de table & machines à sous

Ce sont principalement l‘American Roulette, le Black Jack et le Poker qui sont proposés sur les 250 tables de jeux. Au total, 4500 appareils à sous sont en exploitation. Les 19% du produit brut des jeux proviennent des jeux de table, et 81% des appareils à sous.

2000 postes de travail

La branche des casinos emploie env. 2000 personnes.

4,8 millions d‘entrées

Les casinos enregistrent chaque année env. 4,8 millions d’entrées. A des fins de protection sociale et de protection de la jeunesse, chaque visiteur est contrôlé à l’aide d’une pièce de légitimation officielle valable, afin que le casino en question puisse vérifier s’il est majeur et s'il ne fait pas l’objet d’une interdiction de jouer.

Dans les maisons de jeu, les joueurs sont surveillés et les personnes susceptibles de développer une addition au jeu sont identifiées puis interdites de jouer. Chaque année, quelque 3000 personnes sont interdites de jeu. Au total, env. 50‘000 exclusions sont aujourd'hui en vigueur.